Episode 10 : ma non-liste de sites

Apprendre à maîtriser les techniques nécessaires pour le CAP pâtissier, lorsqu'on le passe en candidat libre, revient à passer des heures sur Internet à la recherche de la bonne source d'informations.

Et Internet c'est vaste. Très vaste. Si, on ne va pas se le cacher.

Même si l'on se limite aux sites en français, ET sans faute d'orthographe, ça laisse quand même des milliers de sources d'information.

Et depuis quelques années, le nombre de personnes bien intentionnées qui publient leurs conseils pour préparer un top croissant ou une charlotte conforme à l'examen, a totalement explosé.

Résultat le-la candidat-e se retrouve totalement submergé et ne sait plus à quel saint se vouer : St Thomas ? St Benoit ? St Michel* ? St Macaire* ? St Auber de Cambrai* ? St Honoré ???*

Si encore tout le monde était d'accord sur les modes de préparation, ou si tout le monde prenait le temps de comprendre les phénomènes chimiques ou techniques de différents éléments d'une pâtisserie, avant d'écrire des âneries...

Car tous ces sites ne doivent servir qu'à une chose : vous aider à maîtriser les bons gestes, et vous rassurer.

Alors plutôt qu'une interminable liste de sites pour trouver les bonnes infos, voici les indices pour distinguer les mauvais sites des bons.

 

  • Le site fait payer pour les anciens sujets ou les fiches techniques :

Le premier ou la première que je chope à payer pour le sujet 8 de la session de 2016 sera condamné à pétrir sa pâte à brioche à la main !

Qu'ils s'agissent des sujets pratiques (les fameuses fiches techniques) ou des sujets écrits, on peut tout trouver en ligne ou via les groupes Facebook des anciennes années.

Gardez plutôt votre argent pour des cours pratiques ou des sessions d'examen blanc.

Les bonnes sources en dehors de Facebook : le site Pâtissier-libre, et la base nationale des sujets.

En tant que candidat-e, ce sont des informations que vous allez de toute façon recevoir. Mais avouez qu'un site qui ne prend pas la peine de se tenir à jour, ça ne fait pas très sérieux.

 

  • Le site fait payer d'anciennes vidéos de conseils d'organisation ou de révisions  :

Même quand on connait la personne qui passe son CAP, il n'est pas toujours simple de lui donner de bons conseils car tout le monde n'intègre pas de la même façon de nouvelles infos. Pour certain-e, lire toute la théorie avant la pratique est la clef de la réussite, alors que pour d'autres, c'est la pratique intensive qui les fera avancer et se rassurer. Alors, des vidéos non personnalisées ne peuvent pas être adaptées à votre cas.

Si vous tenez à payer un coaching personnalisé en ligne, il y a pâtissier-libre, et bien sûr Fernando de Patiscoach, mais aussi Youschool. Il existe également beaucoup de lieux de formations en présentiel, c'est à dire où vous vous déplacez dans un laboratoire pour vous entrainer. 

  • Le site ne mentionne pas le guide des bonnes pratiques d'hygiène

J'aurais aussi pu marquer : les photos d'illustration montre une pâtissière cheveux longs défaits, ongles manucurés, des épluchures ou des coquilles d'oeuf sur le plan de travail, un pâtissier en jean-basket, un plan de travail à côté de l'évier, une plante verte sur le plan de travail, etc. Toute ressemblance avec la photo en illustration serait tout à fait non fortuite.

Le site ne mentionne pas les normes d'hygiène en général ou le guide officiel des bonnes pratiques en pâtisserie (disponible ici). C'est pourtant un élément crucial pour tout-e futur-e pâtissier-e.

Pour sa pratique : la pâtisserie est un métier à risque en termes de respect des normes d'hygiène et de sécurité. Nous manipulons des denrées sensibles telles que la crème, les oeufs, le lait, sans oublier les fruits frais. Il faut donc veiller à votre sécurité dans votre pratique, et surtout pour vos futurs clients.

Pour l'examen : le respect des normes est jugé sévèrement le jour de l'examen. Il faut les connaître et les appliquer.

 

Et pour finir, quelques sites complémentaires, très intéressants pour vos révisions : 

Un quizz en ligne sur la théorie

Des vidéos d'un formateur dans un CFA sur le site du ministère

Les vidéos techniques de P Conticini

Celles de Valrhona sur les émulsions et ganaches

Toutes les vidéos de Patiscoach

Le site de Agir sur la farine, le gluten

Prof Boulange sur Youtube.

 

Enfin, un dernier conseil : ne perdez pas trop de temps sur Internet. Allez dans votre cuisine et pâtissez ! posez des questions à des personnes qui savent de quoi elles parlent et pas celles qui font les plus beaux desserts. Ce n'est pas parce qu'on fait la plus belle charlotte qu'on peut vous expliquer le principe d'une émulsion et le rôle du gluten !

N'hésitez pas à partager vos meilleurs sites en commentaire en justifiant ce qu'ils vous apportent.

 

* Il s'agit des Saints patrons de la boulangerie et de la pâtisserie. Je n'ai rien inventé !

 

 

Commentaires: 2
  • #2

    Karine admin (lundi, 06 janvier 2020 11:20)

    Merci beaucoup Chantal !

  • #1

    chantal favre (samedi, 04 janvier 2020 23:03)

    Parfait. Merci.