Potiron, ton compte est bon

Les potirons, potimarrons, et autre courges sont arrivés sur les étals et on va en profiter ! 
Deux pistes : en version sucrée avec une tarte à la butternut et en version salée avec un potimarron farci au four.
Pour la version sucrée, ma préférence va à la courge muscade mais depuis quelques années elle est difficile à trouver. Je vous conseille de travailler plutôt avec la courge butternut. Si la première est vendue en tranche, la seconde s'achète entière. Le gros avantage est que vous pouvez en acheter une ou deux d'avance, car une courge intacte se conserve des semaines au frais. Plutôt que de vous recopier ma recette préférée, testée et approuvée, cliquez ici pour la découvrir.
Un dernier conseil : laisser égoutter un bon moment votre purée dans une passoire, pour évacuer le maximum d'eau. Et changer le sucre blanc pour du sucre cassonade ou de la vergeoise.

Côté salé, le principe m'a été soufflé par des amies : cuire un potiron ou un potimarron entier au four, et le servir en découpant de belles tranches à table. Le potiron rend plus d'eau, mais se vide facilement avant cuisson, alors qu'un potimarron nécessite une pré-cuisson, faute de quoi vous y casserez les dents de votre couteau.
L'idéal est d'acheter votre courge bio puisque vous allez manger sa peau. Les recettes ne manquent pas, mais celle-ci me plait particulièrement pour les fruits secs et celle-ci se rapproche plus de la fondue au potiron avec son fromage caché à l'intérieur.

Et si vous ne savez pas où trouver toutes ces courges, on en trouve à foison à la cueillette de Gally, ou de Viltain. Une chouette sortie pour les vacances.

Écrire commentaire

Commentaires : 0