Le crumble dans tous ses états

Une chose que j'affectionne particulièrement, c'est le crumble. Quand je dis crumble, on pense immédiatement au plat au four avec des fruits qui compotent gentiment sous leur croute de crumble.
Mais on peut également l'utiliser sur un cake par exemple. Vous préparez une pâte à cake, ajoutez quelques pommes et/ou quelques poires, et vous enfournez. A mi-cuisson, vous déposez une couche de crumble sur votre cake. Votre gâteau prendra tout de suite une autre dimension. N'oubliez pas de mettre de l'extrait de vanille dans votre cake.
Il y a aussi les tartes pommes-crumble : vous faites caraméliser les pommes avant de les disposer dans un fond de tarte. Vous versez un mélange de crème et d'oeufs. Enfin, vous parsemez généreusement de crumble. Et voilà une tarte ultra gourmande. N'hésitez pas à ajouter des prunes ou des figues aux pommes, ce sera encore meilleur.

Un mot sur le crumble en lui-même. La recette de base est un tant pour tant de sucre, farine et beurre. Mais ne nous contentons pas de la base, n'est ce pas ?
Première variation : remplacer le sucre par de la cassonade ou de la vergeoise, pour amener un goût caramelisé.
Deuxième variation : ajouter la moitié du poids de farine en poudre d'amandes. C'est délicieux.
Mais la variation ultime, celle qui fera un crumble de rêve c'est d'utiliser plutôt de la poudre de noisettes et d'ajouter en plus un mélange de noisettes et de noix grossièrement hachées.
Un conseil : j'essaie d'avoir toujours en stock des fruits secs entiers ou en poudre que j'ai torréfiés auparavant, c'est à dire que je les passe 15 min au four à 160°C. Cela fait ressortir leur goût.

Écrire commentaire

Commentaires : 0